“Siddhartha”

Souvent on entend que pour atteindre la vérité il est nécessaire d’arrêter de chercher à l’extérieur, que tout est à l’intérieur. Cependant certains livres nous permettent de cheminer plus “efficacement” vers cette connaissance de soi.
“Siddhartha”, de Hermann Hesse, est l’un de ces joyaux qui font évoluer, comprendre ce que peut être le tout et l’unité. Et finalement se reconnecter à l’essentiel qui permettra l’ouverture : l’Amour Universel.

Cet Amour inconditionnel de tout ce qui Est, tout ce qui se trouve autour de nous. Savoir se réjouir, comme un enfant, de tout ce que nos sens perçoivent, sans filtres. Et de ce que notre Être perçoit au delà des sens. Il est nécessaire de vivre des souffrances, de les traverser pour grandir. Nécessaire de se perdre complètement, ne plus savoir qui l’on est, comme Siddhartha, afin de mieux se retrouver. Et puis avoir le courage de se reconnecter à notre Être véritable et découvrir la plus belle part de nous, qui est là, en nous, et non à l’extérieur.